BOTOX® INTRA-VÉSICAL

Le BOTOX® est un médicament  injecté dans le muscle de la vessie et approuvé pour traiter les symptômes d’hyperactivité vésicale tels qu’un fort besoin d’uriner en cas d’incontinence urinaire par impériosité, une forte envie d’uriner immédiatement (urgenturie) et uriner souvent (pollakiurie) chez les adultes de 18 ans et plus quand un autre médicament (anticholinergique) ne marche pas assez bien ou qu’il soit trop difficile à prendre.
Le BOTOX® est utilisé dans certaines circonstances et après les tentatives de rééducation et traitements oraux pour traiter les adultes qui présentent les symptômes de l’hyperactivité vésicale que sont l’incontinence par urgence, les fuites trop fréquentes et le besoin soudain et pressant d’y aller.
Le BOTOX® est un médicament injecté dans le muscle de la vessie et approuvé pour traiter les symptômes d’hyperactivité vésicale tels que incontinence urinaire par impériosité, une forte envie d’uriner immédiatement (urgence) et uriner souvent (fréquence) chez les adultes de 18 ans et plus quand un autre médicament (anticholinergique) ne marche pas assez bien ou qu’il soit trop difficile à prendre.
Les patients recevant du BOTOX® ont signalé une réduction significative du nombre d’épisodes de fuites quotidiennes.

 

COMMENT AGIT LE BOTOX® ?

Le traitement par BOTOX® agit en paralysant les nerfs innervant la vessie et qui déclenchent l’hyperactivité du muscle vésical. Dans votre corps, certains produits chimiques voyagent des cellules nerveuses aux cellules musculaires pour faire contracter votre vessie afin que vous puissiez uriner. Avec l’hyperactivité vésicale, ces muscles se contractent de façon incontrôlable, créant des fuites, le besoin soudain d’aller trop souvent.
Le BOTOX® est injecté dans le muscle vésical et agit sur le nerf pour aider à bloquer les signaux qui déclenchent l’hyperactivité vésicale, ce qui aide à :
Réduire les fuites quotidiennes.
Traiter le besoin impérieux d’uriner tout de suite.
Réduire le nombre de fois où vous devez vider votre vessie quotidiennement.

COMBIEN DE TEMPS FAUT-IL POUR ÊTRE AMÉLIORÉ?

Le BOTOX® commence à agir à la source de votre vessie hyperactive pour réduire les fuites quotidiennes après seulement 2 semaines.

QUELLE EST LA DURÉE DE VIE DU BOTOX® ?

Le BOTOX® n’est pas un traitement quotidien. Dans les essais cliniques, un traitement par BOTOX® a permis d’améliorer les symptômes de l’hyperactivité vésicale pendant une période allant jusqu’à 6 mois. (Vos résultats peuvent varier.) Parlez à votre médecin du moment de votre nouveau traitement, en attendant au moins 3 mois entre les traitements.

QUAND DEVRAIS-JE ENVISAGER LE BOTOX® COMME TRAITEMENT ?

Le BOTOX® est un type de traitement à envisager seulement lorsqu’un autre type de médicament (anticholinergique) ne fonctionne pas assez bien ou ne peut être pris. Les recommandations de l’AFU indiquent que le BOTOX® est un traitement approprié en seconde intention seulement, et dont vous devriez discuter avec votre médecin lorsque :

  1. La rééducation n’est pas efficace.

  2. Les médicaments anticholinergiques ne fonctionnent pas assez bien ou sont trop difficiles à tolérer.

COMMENT LE BOTOX® EST-IL ADMINISTRÉ ?

Une fois que vous et votre médecin aurez décidé que le BOTOX® vous convient, il pourra être administré au bloc opératoire, sous anesthésie générale ou locale.

Avant le jour de votre traitement :

La semaine précédant l’intervention, votre médecin demandera une culture d’urine pour s’assurer que vous n’avez pas d’infection.
Le jour du traitement :

Votre médecin engourdira votre vessie pour un traitement plus confortable.
Une fois que votre vessie est engourdie, un petit tube lumineux appelé cystoscope sera inséré dans l’urètre (l’ouverture naturelle où l’urine sort).
Le BOTOX® est injecté par le cystoscope dans de multiples régions de votre muscle vésical.
L’ensemble du processus dure environ une demi- heure.
Après le traitement :

Une visite de suivi après l’intervention sera prévue pour vous assurer que vous videz votre vessie après l’intervention.

LE BOTOX® EST-IL DOULOUREUX ?

Vous ne devriez pas ressentir de douleur importante après le traitement par BOTOX®, bien qu’il puisse piquer ou brûler lorsque vous urinez les premières fois. Vous pouvez également voir du sang dans l’urine juste après le traitement, mais les saignements importants sont rares. Consultez votre médecin si l’un ou l’autre de ces symptômes persiste.

LE BOTOX® COMPORTE-IL DES RISQUES OU DES EFFETS SECONDAIRES ?

Le BOTOX® peut causer des effets secondaires graves qui peuvent mettre la vie en danger. Obtenez de l’aide médicale immédiatement si vous avez l’un ou l’autre de ces problèmes en tout temps (heures ou semaines) après l’injection de BOTOX® :

Les problèmes de déglutition, d’élocution ou de respiration, dus à l’affaiblissement des muscles associés, peuvent être graves et mettre en jeu le pronostic vital. Vous êtes le plus à risque si ces problèmes sont préexistants avant l’injection. Les problèmes de déglutition peuvent durer plusieurs mois.
Propagation des effets des toxines. L’effet de la toxine botulique peut affecter des zones éloignées du site d’injection et causer des symptômes graves, notamment : perte de force et faiblesse musculaire généralisée, vision double, vision brouillée et paupières tombantes, enrouement ou changement ou perte de voix, difficulté à prononcer les mots clairement, perte du contrôle de la vessie, difficulté à respirer, difficulté à avaler.
BOTOX® peut causer une perte de force ou une faiblesse musculaire générale, des problèmes de vision ou des étourdissements dans les heures ou les semaines suivant la prise du BOTOX®. Si cela se produit, ne conduisez pas de voiture, ne faites pas fonctionner de machines ou n’effectuez pas d’autres activités dangereuses.
Parmi les autres effets secondaires du BOTOX®, mentionnons : infection des voies urinaires, miction douloureuse et/ou incapacité de vider votre vessie par vos propres moyens. Si vous avez de la difficulté à vider complètement votre vessie après avoir reçu BOTOX®, vous devrez peut-être utiliser des auto-cathéters jetables pour vider votre vessie jusqu’à quelques fois par jour jusqu’à ce que votre vessie puisse recommencer à se vider. D’autres effets secondaires comprennent la sécheresse de la bouche, l’inconfort ou la douleur au point d’injection, la fatigue, les maux de tête, la douleur au cou et les problèmes oculaires : vision double, vision floue, diminution de la vue, paupières tombantes, enflure des paupières et sécheresse oculaire.

 

©2019 par Docteur GOLDBLATT